Attention - Proaxive 1.6.0 est actuellement en version bêta, je déconseille de l'utiliser en production, veuillez attendre la première version stable.

Création de la base de données

Afin d'être tranquille pour la suite, nous allons créer la base de données pour Proaxive.

Il y a plusieurs façon de procéder, vous pouvez soit le faire en ligne de commande (ce qui impose d'être à l'aise de ce côté)

CREATE DATABASE myNameDatabase;

Vous devez bien entendu lier cette base de données à un utilisateur qui aura les permissions de travailler dessus. Je n'irais pas plus loin, si vous gérez votre serveur vous-même, vous n'aurez aucun problème pour le faire proprement.

La façon la plus simple est bien entendu de la créer via le panel de votre hébergeur.

Je rappel tout de même que Composer 2.x est obligatoire, vous ne pourrez pas installer Proaxive sinon.

Votre espace pour Proaxive est créé et son repertoire vide, c'est parfait !

Installation via le dépôt Github

Rendez-vous à la racine où doit être installé Proaxive et lancez la commande suivante :

$ git clone https://github.com/SelMaK-fr/proaxive.git .

Poursuivez avec l'installation des dépendances


$ composer update

Préparation des fichiers de configuration

Dans le dossier config, se trouvent tous les fichiers de configuration de l'application.
Il vous faut les renommer afin de pouvoir commencer l'installation.

Dans le dossier config, renommez les fichiers ci-dessous en supprimant "sample"

Vous devriez obtenir :

db.json  
mail.json  
setting.json

Exemple en ligne de commande :

$ mv setting.sample.json setting.json

Préparation des migrations

Proaxive utilise Phinx pour gérer les migrations (tables de la base de données). Pour que Phinx puisse créer les tables dont a besoin Proaxive, il faut lui communiquer l'accès à votre base de données.
La configuration est assez simpliste, tout se déroule dans le fichier phinx.yml

Via SSH et tout en se rendant à la racine de l'installation de Proaxive, éditez le fichier de configuration de Phinx

sudo nano phinx.yml

Ici, on va s'occuper de la partie "developement" (Proaxive 1.6.x est en version bêta, je le rappel :) )

    development:
        adapter: mysql
        host: localhost
        table_prefix: pe1x_
        name: proaxive
        user: proaxive
        pass: ''
        port: 3306
        charset: utf8

Host : serveur de votre base de données (IP, localhost suivant votre cas)
name : le nom de votre base de données
user : l'utilisateur de votre base de données
pass : le mot de passe de votre base de données (le mettre entre les guillemets)

Enregistrez vos modifications (CTRL+o sous nano) puis quitter l'éditeur (CTRL+x sous nano)

Lancer la migration

Pour lancer la migration (créer les tables), rien de plus simple, ça se réalise en une ligne de commande :

vendor/bin/phinx migrate

Les tables créées, il reste juste une petit chose à faire avec Phinx et on en aura terminé.

Le Seeding

Le seeding...je ne saurai comment vous l'expliquer mais pour être simple, cela permet d'insérer des données dans la base de données.

En gros :

  • Insérer les départements Français dans la table "departments"
  • Créer l'utilisateur par défaut
  • Créer les statuts par défaut
  • Créer les marques

Etc.

Donc, Proaxive embarque déjà des données par défaut (ça vous évite de le faire depuis le panel)

Bon, assez de blabla, la commande pour créer tout ça :

vendor/bin/phinx seed:run

On en a fini avec le terminal !

Première connexion

Rendez-vous maintenant sur Proaxive via votre URL.

A ce stade, Proaxive vous demandera une confirmation d'accès à votre base de données.

Si tout se passe bien après la confirmation, sous serez redirigé vers le formulaire de connexion.

Les identifiants par défaut sont :

Courriel : mymail@domain.tld
Mot de passe : admin

Il est très important de modifier les identifiants du compte par défaut